Pour un financement par répartition de l’enseignement supérieur

Dans ce document, Léonard Moulin présente de façon synthétique la proposition du collectif ACIDES de financement par répartition de l’enseignement supérieur. Nous proposons une forte augmentation des moyens pour le cycle licence (5 000 € par étudiant-e) et une allocation universelle d’autonomie pour tou-tes les étudiant-es (12 000 € par an et par étudiant-e). Le besoin net de financement monte au total à 26 milliards d’euros par an. Le collectif propose que les moyens additionnels pour le cycle licence soient financés par l’impôt sur le revenu, alors que l’allocation d’autonomie serait financé par la hausse des cotisations sociales de la branche famille. L’effet sur les budgets des ménages est également présenté.

Support de présentation

Des versions plus détaillées sont disponibles dans la note des économistes atterrées et dans le livre Arretons les frais.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *