AgroParisTech Grignon occupée

Depuis mardi 16 mars, les élèves d’AgroParisTech occupent le site, pour s’opposer à sa vente de ce domaine public une centaine d’hectares, dans les Yvelines. Les élèves défendent un domaine agroécologique, dont la valeur environnementale et pédagogique ne sera absolument pas compensé par la construction d’un nouveau bâtiment sur un terrain infiniment plus réduit à Saclay. D’autant que la vente du bâtiment parisien de l’école a suffit à couvrir tous les coûts de l’installation à Saclay. Il n’y a donc aucune raison de vendre le campus de Grignon.

Lire Médiapart et Reporterre ainsi que le communiqué de soutien syndical du Snetap et du Snesup

Dans le cadre de cette occupation, Hugo Harari-Kermadec est intervenu pour contextualiser la position qu’occupe l’Agro, et Saclay, dans la hiérarchie sociale de l’enseignement supérieur français.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.