Archives par étiquette : marchandisation

Le rôle de la quantification dans la marchandisation de l’université

Elsa Boulet (Université Paris IV et ENS Cachan) et Hugo Harari Kermadec (IDHES – ENS Cachan et CEPN),  « Numbers, Policies and Politics« , Congrès organisé par la revue Politiques et Management Public, 26 octobre 2013, ESCP Europe, Paris.

Résumé : Dans le processus de marchandisation du secteur universitaire, à l’œuvre en Europe depuis le début des années 1980, la quantification joue un rôle central, en établissant des équivalences et des hiérarchies (classements) : elle permet de traiter des universités, des formations ou encore des chercheurs·euses comme des éléments interchangeables dont la valeur n’est pas intrinsèque mais est déterminée par le rapport de l’offre et de la demande. En nous appuyant sur l’étude du cas de l’université de Ghimwall, en Angleterre, nous voulons montrer ici comment marchandisation et quantification vont de pair. Nous montrerons comment les chiffres sont mobilisés par l’État et par la direction de l’université de Ghimwall pour transformer l’enseignement et la recherche en éléments interchangeables, réductibles à un seul ou un très petit nombre de critères pertinents ; et pour donner corps à cette réduction en orientant les pratiques des universitaires. Le caractère performatif de la quantification est ainsi utilisé comme un outil de transformation de la réalité sociale, avec pour finalité la mise en marché du secteur universitaire. Continuer la lecture